30 septembre 2009

La guerre des demoiselles (épisode 2)

La revolte

La réaction des Couserannais sera la création spontanée d'une guérilla locale, qui vise tous ceux qui représentent un obstacle à l'utilisation des bois : les Gardes Forestiers, les Charbonniers, les Gendarmes envoyés dés le mois de juin 1829. Ce mouvement contestataire naît dans le Castillonnais.
Les premières Demoiselles sont en fait des bandes de paysans masqués plus ou moins armés, et plus ou moins déguisés en femme : le visage noirci, une peau de mouton ou un tissu sur la tête et les braies ( chemises ) par-dessus les pantalons ( ils se débraillaient ). Tout ceci pour ne pas être reconnues. Elles apparaissent pour la première fois dans la vallée de Barlonguère en avril 1829, puis s'étend dans le Massatois et le canton d'Oust.
"Cette jacquerie submerge le Castillonnais" et s'étend rapidement dans tout le Couserans. La démarche est de s'opposer et de résister aux saisies des gardes forestiers : à Saint-Lary ( vallée de Barlonguère ), 20 gardes veulent s'emparer des bêtes de 6 paysans en délits, mais ils se retrouvent face à une centaine de paysans déguisés et armés qui les insultent, lancent des pierres et tirent des coups de fusils.
Les gardes doivent s'enfuir, et 4 brigades de Gendarmerie sont envoyées de Saint-Girons en renfort. Les Demoiselles s'en prennent aussi aux charbonniers, à qui elles reprochent d'abattre "leurs" arbres et d'exploiter "leurs" propriétés. "La tactique des demoiselles est simple et adaptée au terrain. Elles opèrent par vagues pour susciter la peur en harcelant l'adversaire jusqu'au moment où gardes, gendarmes et charbonniers abandonnent le terrain" .

Les événements sont de plus en plus importants : le 24 janvier 1830, défilent à Balaguère, le jour de la fête locale, des Demoiselles armées de sabres, de fusils, et de haches. Trois jours plus tard, 400 à 500 personnes entrent en force à Massat et y défilent en criant : "A mort les gardes forestiers". Le 17 février, c'est la même chose, avec un effectif doublé : le maire de Massat évite de justesse l'affrontement. Dans la nuit du 10 au 11 mai, à Saleich à la limite du Couserans, un garde forestier tue un des assaillants de sa maison.
la semaine prochaine la fin .............malheureuse...........

21 commentaires:

Thérèse a dit…

En tous les cas ils y sont arrivés, eux, à assouplir les lois administratives... Je me demande quel serait le remède à utiliser de nos jours, non violent bien sur.

loula a dit…

merci pour cette histoire des Demoiselles ( bandes de paysans).... moi je connais le pont des Demoiselles à Toulouse, et l'histoire des bi-moteurs Demoiselle....
On s'instruit en venant te voir

loula a dit…

désolée, mon url est erroné... je recommence

vince a dit…

A mon avis ça sent la poudre.
la suite et vite Patrick.

Pas a pas a dit…

therese
ily a bien le bulletin de vote, mais quand on voit ce qu'en font nos elus
parfois la violence malheureusement .........
quand il n'y a plus rien a perdre

Pas a pas a dit…

loula
ces demoiselles là avaient du poil au menton
reviens nous voir
merci

Pas a pas a dit…

vince
si l'histoire te plait, je te communiquerai un livre a lire

Viviane a dit…

J'aime cette histoire! elle est fascinante et elle montre bien la détermination des opprimés qui n'ont plus rien à perdre.
Bonne journée
Bisous
Viviane

framboise a dit…

Bravo aux "Demoiselles".
je n'ai jamais songé que le mot débraillé venait du mot braie qui en fait sont des chemises nous dis-tu.
Chez nous on parle des "brailles" qui sont des pantalons.
A bientôt pour la suite

Pas a pas a dit…

viviane
je suis heureux que cette histoire te plaise
je viens de terminer un livre sur ce sujet et je me devais d'en parler
cette revolte si grave a value aux ariegeois d'etre confronté a l'armée et aux gendarmes
mais les ariegeois des montagnes sont malins
a suivre

Pas a pas a dit…

framboise
merci de ton passage et de tes commentaires
a bientot

vince a dit…

Patrick :
t'es sûr pour les chemises?

Y a-t-il un fin linguiste dans la salle pour mettre tout le monde au courant?
Je suis sur que quelqu'un (ou une) vas régler le problème.

Framboise :
Tu as raison.
les Braies sont des pantalons gaulois.

Tu t'étonne que nos deux occitans se ressemblent hé bien sache que dans le cantal, les pantalons ont le même nom mais l'écriture est différente.
On doit, je pense l'écrire "Bralhe" ou "brague". Tu sais que le "H" "mouille" le L(illeue) entre-autres.
c'est vrai que ça vient de Braie.
pantalon: braga ou bragada pantalon d'enfant braguilhon
mettre le pantalon : embragar ou braguetar.
on retrouve ça dans Braguette.
Rôôôôôh!!!!!

mais suivant la région on prononce brague ou brahle c'est à dire Braille pour un gars de la ville.

si tu veux je te passerai le lien d'un traducteur occitan-français.
je te le cherche.

vince a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
vince a dit…

pour ceux qui s'intéressent à l'occitan voici un lien bien utile.

http://www.panoccitan.org/

y a pas de quoi!!!!

Cergie a dit…

Lorsque j'étais plus jeune j'adorais Alexandre Dumas, les trois mousquetaires, le vicomte, 10 ans après 20 ans etc etc... C''est un peu cela ta guerre des demoiselles, de plus écrit en feuilleton.
J'ai lu il y a peu "La guerre des femmes" qui était un inédit, il faut que je t'avoue que je ne me souviens plus de grand chose sinon que cela se passait une partie du coté de Libourne (33)

Pas a pas a dit…

bonjour vince et framboise
des cours d'occitan ;j'aurai aimé en avoir
mes beaux parents parlent le patois ariegeois, je leur demanderai comment ils noment un pantalon
ici nous sommes des defenseurs de l'occitanie
amities et bon we

Pas a pas a dit…

bonjour cergie
moi aussi petit j'aimais dumas et ses histoires
puis ce fut hemingway
a bientot

vince a dit…

je t'assure que ça se dit "braga"
on prononce "brague" ou "braille" suivant le parlé gascon, languedocien, auvergnat, provençal.

soleil-sucre a dit…

j apprends beaucoup chez toi

merci de ces partages

bises et bonne semaine

Anonyme a dit…

Yοu ѕhould be a part οf a cοntest foг one of the best ѕites οn the
web. I wіll highly reсоmmеnԁ thiѕ ωebsite!


Look at mу ωeblog http://ya5n.com/
My web site :: redirected

Anonyme a dit…

I genuinely hope you cаn fіgure out
to јust tаkе an appear for your self.


Also viѕit my ωebρаge ... Hushrat.com