04 décembre 2006

Au clair de ma plume mon ami..........le blog

Il est surprenant le chemin qui vous entraîne, vous aspire même, lentement et sournoisement vers l'irrésistible tentation de jeter quelques lignes sur un blog.
Au début, vous écrivez trés égoïstement pour vous, et uniquement pour vous et votre nombril. D'abord, parce que vous vous doutez qu'il ne sait pas lire, et qu'en plus il ne se moquera pas de vos timides premières lignes!!!!
En plus, si vous pouviez ne pas le publier, vous le feriez.
"Faut pas pousser quand même me direz-vous!. Si tu ne veux pas de lecteur, il suffit d'écrire à l'ancienne, un journal intime ça s'appelait".
Commence à s'esquiser la première ambiguité. On voudrait écrire pour soi, tout en se disant qu'après tout "j'ai sans doute un peu de talent et quelques prédispositions à l'écriture", alors pourquoi ne pas tenter la folle aventure!
Vous connaissez vous, un musicien qui ne rêve que de jouer devant une salle vide ?
Je vous fais grâce de la technique, vous êtes devant l'écran aussi désorienté et paumé que le jour de votre premier rendez-vous! (Vous vous rapelez votre premier rendez vous ! Moi j'étais ................bon çà va, passons et revenons à notre écran! )
Que vais-je lui dire ? J'ai même pas le premier mot du premier article!
En géneral à la première chronique vous restez couvert, pas question de laisser entrevoir le moindre de vos traits de caractère, on ne s'étale pas comme ça, on ne fait pas "rami" de sa vie aussi facilement.
Commence la terrible attente! Vous venez de le publier! Qui va me lire ? Personne! ...... C'est pas grave, j'écris avant tout pour me faire plaisir!...............
Les premiers commentaires décident de votre avenir
"merci public"
"vous avez aimé ?"
"merci", "merci, ce n'est rien, j'ai pas de mérite."
"Déjà, quand j'étais petit, ma mère disait ................. "
"Et même en grandissant j'ai gardé ce style qui..................... "
"Et si on n'avait pas décidé de mon avenir pour moi, sans doute qu'aujourd'hui je serais.............."
Au deuxieme article, à la fois motivé et emporté par votre entourage qui par amitié, compassion, ou simplement parce qu'ils aiment, vous enlevez une couche et vous divulguez un petit secret par là, un souvenir par ci, une émotion pour finir.
Et puis, petit à petit, comme un sympathique oignon, votre épaisse couche protectrice s'étiole................Couche après couche jusqu'au coeur tendre.
Un jour vous vous demandez "Combien sont-ils à me lire". Aussitot compteur de visite. La course à l'Audimat, chaque soir les chiffres s'affichent, avec même des statistiques et des prévisionnels de visites ............. oui, oui.......... le compteur vous met la pression!!!!!!!!!
"Mais si j'ai des lecteurs, aiment-ils au moins ce que j'écris"?
La courbe de l'audimat vous aide, mais il vous faut plus : un compteur de satisfaction. C'est fait, "rangepage" est installé, il devrait vous donner la note de satisfaction de votre blog.
Premier jour 10/10, et les jours suivant 10/10. Pas possible, je suis pas si bon!
Réclamation à "google".
Voici la réponse "Ce ne sont pas les lecteurs qui vous jugent mais le célèbre moteur de recherche google" (véridique).
Un ordinateur me juge !!!!!!!!!!!!!!! Où va-t'on!!!!!!!!!!!!!!!!

Enfin, je dis ça moi, j'imagine que cela se passe comme ça, je n'y connais rien à tout ces trucs, je n'ai pas de bloog.
Je me demande même comment on peut captiver les gens avec ses histoires.

12 commentaires:

Anonyme a dit…

l'avantage d'un blog, c'est qu'il y a des êtres humains derrière leur écrans, et que ceux ci laissent des commentaires qui peuvent clouer le bec des compteurs de satisfaction... l'avantage d'un blog, c'est de rencontrer des nouvelles façons de vivre et de penser. L'avantage d'un blog, c'est de partager ses émotions le jour où l'on arrive à faire tomber la dernière pelure d'oignon !!!
continue !!
julie

evelyss a dit…

Bonsoir Patrick;
impossible de te laisser un com sur ton blog,???
Félicitations pour ton blog, 1 mois et déjà de la pression, attends d'être à 1 an, tu comprendras!( rire)
En effet tout comme toi j'ai commencé mon blog discrètement, et puis au fil du temps se dévoile notre vie, nous sommes humains! Une envie de partager, je crois que cela est essentiel par des expériences, en effet ne venons nous pas sur internet pour découvrir d'avantage?
Trouver des infos, des renseignements, c'est comme çà que j'ai découvert l'univers des blogs!
Je t'encourage donc à nous raconter tes randonnées, les bonnes adresses, les coins peu connus...
Je ne suis jamais bien loin!
Amicalement , au plaisir de découvrir ta plume artistique! ;-)

kat a dit…

Je me souviens la première fois que quelqu'un que je ne connaissais pas (c'est à dire pas tous les potes et la famille à qui j'avais donné l'adresse...!) m'a laissé un commentaire m'encourageant en plus à écrire d'autres nouvelles (ce que je n'ai jamais fait, d'ailleurs !)
j'étais aux anges...bon, elle n'est jamais revenue, mais bon, d'autres ont suivi !
Bonne continuation !

Patrick a dit…

Merci julie
et merci aussi de tu m'avoir aidé à decouvrir le blog de certaines de tes copines,
bises a bientot
Patrick

Anonyme a dit…

Salut Kat
j'ai le meme probleme ,je peux modestement ecrire quelques lignes et capter mommentanement un lecteur de passage
Mes amis me disent parfois "tu devrai ecrire"
j'ai essayé 10 fois,100 fois et j'abandonne
en ce momment j'ai bien une idee de roman, j'ai bien ecris quelques episodes ........
alors cette fois c'est la bonne
merci de tes encouragements
patrick

kat a dit…

Si ça peut te donner de l'inspiration :
http://www.rennes.maville.com/actu/re/actudet/actu_dep-354790_.html
C'est dans la même veine que celui d'hier, tu as l'impression qu'ils les ont inventés...! Je vais me les garder dans un carnet en attendant de me décider à écrire et j'écrirai le polar de l'année !!!

Anonyme a dit…

Bonjour,

J'ai reçu un jour un mail me prévenant d'un nouvel article, la curiosité ma ammenée sur votre blog! Je n'ai jamais osé laisser un commentaire, peur peut-être de ne pas être à la hauteur! Je me rend compte à la lecture de cet article de la frustration que cela doit être de se savoir lu mais de ne pas savoir ce que les lecteurs en pensent!!! C'est pourquoi sans aucune légitimité (je vous l'accorde) je vais vous décerner un 10/10 de satisfaction. et comme une note n'a d'intérêt que si elle est suivie d'un commentaire le voici: Lire vos articles me permet de mévader pendant quelques minutes et même d'y repenser, ce qui m'amène quelques fois à phylosopher pendant mes longues heures de voitures. Pour aller un peu plus loin j'y retrouve le plaisir d'adolescence du bon vieux temps où j'entretenais une relation épistolaire avec M-N, car avec elle ça allait toujours un peu plus loin que le simple fait de se raconter nos journées....Alors continuez pour notre plus grand plaisir!

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

Merci,merci,et re-merci........... cher "anonyme"
Vous (tu) as toute la legitimite pour laisser un commentaire,et je crois meme avec un certain talent,
En tout cas pour nous "bloger"le commentaire est la recompense,qu'il soit positif ou negatif
Je m'aplique a repondre le plus souvent,j'imagine le lecteur qui vient de prendre un peu de son temps pour lire nos modestes ecritures, et qui en plus vous dit qu'il a aimer......comment ne pas jubiler?
Et si en plus nous vous tramsmettons un peu de notre folie litteraire ,et que grace a cela vous vous investisser au point de vous evader ,nous nous sommes mutuellement fais du bien
Au nom de tous les blogger n'hesitez jammais à laisser un commentaire ,choisissez un "pseuno" ecrivez et signez
A bientot(j'espere)

mikano a dit…

Patriiiiiiiiiick (ouaip je sais c'est facile !)...
Rhooo, quelques jours d'absences sur ton blog et je me régale à te lire encore et encore...
Mais comment fais tu pour écrire ce que je pense sans pouvoir l'exprimer avec tant de facilités ?
Me permet tu de mettre ce texte dans mon blog en n'oubliant pas évidemment de te citer et de mettre un lien sur ton blog... Euh c'est pas de la pub, personne me lit moi... mais c'est juste que tes mots sont ceux que je rêve d'écrire...
Tu as le droit de ne pas le vouloir hein, c'est juste une proposition...
Bon j'vais continuer, il me reste de la lecture...
Merci encore Patrick...

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

ce sera un honneur, bien sur que tu peux utiliser ce texte et les autres sur ton blog
je te repondrai sur les chiffres demain
ce soir bof j'ai pas la peche de l'ecriture

Vincent a dit…

c'est très vrai ce que tu dis là. On voit déjà que tu as du talent.

Pas-a-pas se fait notre chemin a dit…

salut vincent
tu te payes mon blog depuis le debut quel courage!
merci
patrick