08 mai 2007

Ma première photo, 1955, 1 an
























Photo du bonheur.
Le mariage de mon frère à Meknes en 1955, la seule photo où toute la famille est réunie.
J’ai longtemps hésité à vous montrer cette photo, je l’ai découverte il y a une semaine, je n’en connaissais pas l’existence.
« La photo n’est pas bonne mais l’on peut y voir, le bonheur en personne et la douceur du soir » J.J. Goldmann.

De gauche à droite :
* Le général en chef, ma mère 43 ans.
Le général était un grand stratège, elle a fabriqué ses soldats tous les 10 ans environ.
« Comment vouliez-vous que nous sonnions la rébellion, il en manquait toujours 2 à l’appel »
Mais qu'elle est belle, non?
* Annie, ma belle-sœur :
La tendre et toujours douce Annie, son sourire l’accompagne en toute situation.
« Il fallait bien ça pour supporter mon grand frère »
* Daniel, non Serge, non Yaya : enfin quoi mon grand frère : 24 ans.
Son prénom, c’est déjà toute une histoire, pour le reste :
« Un ange jusqu'à 18 ans, après !!!!!…………. » Disait de lui ma mère, après ? Je vous raconterai sûrement
* Mon père, ce héros, 49 ans.
« Le cœur sur la main, les poches toujours vides et une vie peu commune »
* Le P'tiot, c’est moi, 1 an, qui essaye aujourd’hui pas à pas de faire son chemin.
« C’était vraiment un beau bébé » disait-elle. Depuis plus rien.
Regardez tous qui est à ma gauche ? Toujours près de moi ? Mon héros !
* Claude, mon autre frère, 10 ans.
« C’est lui le Mathelem, la boule, le crac, et mon protecteur. » Dommage notre différence d’âge.
« Je lui aurais appris le berbère par cœur, à notre école buissonniére » (M. Leforestier, enfin presque).

17 commentaires:

Nathalie a dit…

Bonjour
Ma premiere visite ici, je suis arrivée par chez Imparfait Present. Assez bouleversée par les tout petits mots qu'il y a derrière ce portrait de famille douloureux... Famille, je vous hais? Ou juste une douleur de ce qui n'a pas été ? Jolie mise en musique par moments.

je suis retournée en arrière et ai lu certains de tes souvenirs, c'est très riche, très beau et parfois bien triste.

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

bonjour nathalie
sois la bienvenue dans mon histoire
Pas tout a fait famille je vous hais
il y a eu des hauts et des bas,mais
j'ai eu la chance d'avoir le pere que j'ai eu
Pour les spots arrieres, souvenirs plutot heureux, lorsque mon pere est dans l'histoire, sinon il fallait faire avec
merci de ta visite,reviens souvent
patrick

Evelyss a dit…

Re- moi ;-))j'adore les photos jaunis, c'est très touchant et probablement très émouvant pour toi...qui sait d'autres photos parviendront peut être encre jusqu'à toi ?
Tu es mimi en barboteuse!! ( rires)!
A bientôt!

lynn a dit…

Bonjour,

J'ai un faible pour les photos jaunis, je m'explique: chaque fois qu'on en sors une, avec elles les souvenirs nous frôlent et font fi du temps.
Comme si l'espace d'un court instant, on se permet un voyage dans les méandres du temps. On se permet « un arrêt dans le temps », le temps « d'un arrêt sur une image ».

Belle photo
Excellente journée
Lynn

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

evelyss bonjour
j'etais mimi comme tu dis ,a cette epoque ce sont les mamans qui me "dadaient",et puis je suis devenu grand et le charme du bebe s'est rompu,j'ai bien essayé mais rien a faire,
je cherche et fouine pour retrouver des photos de cette epoque,je vous en ferai profiter si vous aimez
patrick

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

bonjour lynn
moi aussi j'ai une adoration pour les photos jaunies
mais compte tenu de tous les boulversement de ma vie il ne me reste pas grand chose
mais je cherche le filon et finirai bien par reconstituer une phototheque
merci de ton passage
patrick

Vincent a dit…

Bhououou!!!!
je suis resté un sacré bout de temps sans faire un tour chez toi. je crois que j'ai un sacré retard à rattraper. je te promet je reviendrai.
ca a l'air pasiionnant.
A plus.

la fleur a dit…

Coucou,

une très belle photo avec beaucoup de souvenirs (de bons et de mauvais je suppose). Mais je trouve que ca fait toujours du bien de se souvenir et c'est admirable d'avoir tellement beaucoup de souvenir de son passé et de sa famille comme toi, c'est impressionant et touchant, on se sent transférer dans le temps.
bisous

Claude a dit…

Une scéne de vie trés touchante surtout aprés tant d'années.
bonne journée à toi
Claude

Cergie a dit…

Pas de soeur donc...
Trois enfants uniques Et finalemnt toi en dernier
Je suis une ainé"e et j'ai siouvent pensé que ce n'était pas juste pour les autres, qu'ils qvaient moins longtmeps les parents
Ce n'est pas vrai finalement à la lumière de mes trois enfants. L'ainé part et ensuite le deuxième
Et le dernier profite de ses parents pendant que les utres sont au loin
Enfant unique à son tour....
Beaucoup de tendresse dans tes mots
même vis à vis du général...

Tu sais, Patrick, Nancy c'est mon Midelt à moi. La ville où je me suis construite, où j'ai aimé ou j'ai été libre.
J'y ai vêcu de 18 à 27 ans.
Je n'y retourne jamais sans un pincement au coeur
Je ne pensais pas que tu avais des attaches avec la Lorraine.
Je t'imagine toujours au volant de ton fier coursier, les cheveux non pas au vent, mais filant sur les routes du monde...
Je t'imaginais juste passant à Nancy

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

bonjour vincent
reviens quand tu veux,tu es ici chez toi
patrick

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

bonjour la fleur
je n'ai pas compris de suite qui etait la fleur
je te reconnais maintenant,tes commentaires sont rares mais tu sais qu'ils me touchent
bises
patrick

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

Claude
Oui j'aime cette photo parce qu'elle a existée jusqu'a la semaine dernière dans un album familiale et je ne la connaissais pas
Elle est unique
Jamais plus nous n'avons été photographies ensembles
Merci de ton passage
Patrick

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

Bonjour cergie
Nous avons donc la lorraine en commun
Je te comprends quand tu dis que c'est mon Midelt
Il y a des lieux comme cela qui vont nous poursuivre toute la vie
Avec bonheur ou pas!
Dans un épisode proche je parlerai de la place Stanislas tu me diras ce que tu en penses
Merci de ton passage
Patrick

lecracleur a dit…

un instant de bonheur couché sur le papier photo montrant une famille heureuse

Solace a dit…

Great work.

Vincent a dit…

petit retour en arrière une fois le bouquin terminé.
Dommage que tu n'aies pas pu mettre cette photo dans ton livre.
On aurait "vu" qui était qui.