27 avril 2007

Quand le passé vous rattrappe!!!!


Quelle ne fût pas ma surprise de trouver les lignes qui suivent sur mon e-mail. Elles émanent du docteur Mouhib qui exerce à Midelt.
Internet et nos blogs nous ont rapprochés, voici son témoignage




"Depuis la lecture de ton blog qui parle de ton enfance, et de la période des vaches grasses du paysannat de Midelt , l'édifice abandonné commence à m'intéresser .
Féru de la micro histoire de la région , je me suis mis à questionner les anciens de Midelt sur ce qu'ils retiennent du paysannat. Surprise! Le disque dure rurale a enregistré beaucoup de choses .
Ton père a laissé très bonne impression chez les habitants de Midelt et de ses Ksours Ait Oufella, Ait Izdeg et Ait Ayach. C'était lui qui avait entamé la modernisation de l'agriculture dans la région.
Il introduit l'arboriculture non sans difficulté . Les fellahs, habitués à la culture du maïs, d'orge, de pomme de terre et de navet, n'avaient pas accepté facilement le pommier , le pêcher et l'abricotier .
Avec l'aide des autorités locales de l'époque , il avait pu influencer les Cheikhs des douars à planter les arbres pour donner l'exemple à leurs tribus.
Aujourd'hui le pommier, avec les 2 Millions de pieds, fait la richesse de la région de Midelt.
Dans les anciens vergers de la région, on trouve les anciennes variétés des pépinières des paysannats de Midelt et Ait Ayach: la reinette rouge, la rouge de juin,la Winterbanana,et la cremsonne.
Il faut ajouter que c'est bien lui qui avait appris le premier , à une équipe de jeunes, les méthodes de taille et de greffe.
C'était ton père, également, qui avait introduit l'utilisation du tracteur , et avait contribué à l'amélioration de la race bovine ( taurreaux géniteurs et vaches de race-pie rouge-).
Mr Bouazza, aujourd'hui âgé de 60 ans, et qui avait travaillé au paysannat entre 61 et 64 s'occupait, avec d'autres des vaches. D'après lui, ton père leur donnait des prénoms féminins. La vache prénommée Mimouna était traitée avec "respect": elle portait le nom de la sainte Lalla Mimouna qui a "la baraka du mariage"et dont tu as parlé dans ton blog.
La région et ses habitants sont redevables à ton père pour tout ce qu'il leur avait apporté.
Il pleut toujours à Midelt , chose que nous n'avons pas eu depuis bien longtemps.
La truffe réapparait dans la région.
Merci du lien du blog ."
Bien à toi, M.Mouhib

16 commentaires:

Cergie a dit…

Ce doit être émouvant d'entendre ainsi parler de son père, par quelqu'un qui l'a connu. C'est un peu comme s'il était encore vivant et accomplissait de nouvelles choses
Puisque ce sont des faits qu'il a accomplis et que tu découvres
Je trouve cela extrordinaire tout ce qu'il a fait et qui a tant marqué la région. Il a vraiment fait oeuvre de créateur. D'inventeur en quelquesorte
Je ne retiendrai pas le nom des variétés de pomme qui sont peut être des variétés régionales Mais les énumérer ainsi donne une belle couleur de vie et de vérité à ton récit

Et puis on situe bien le climat de Midelt puisque les pommes il leur faut du froid pour pousser et des différences de tempértures entre le jour et la nuit

Cerisette a dit…

Bonsoir,
J.Salomé (et d'autres aussi) aurait parlé de synchronicité.. se retrouver sur internet,les blogs et pouvoir entendre un morceau de sa propre histoire ajouté par quelqu'un d'autre alors qu'on est en train d'en dérouler le fil, ce n'est pas innocent. (du moins pour moi).. c'est se retrouver, retrouver ses origines, ses racines, même si certaines ont été arrachées..mais il en reste..c'estl'essentiel. C'est savoir qu'on fait partie d'un "tout", qu'on a reconnu une existence et une admiration pour ton père. C'est ce qui permet de comprendre, dénouer, pardonner aussi. C'est le lien qui ira de ton père, à toi, à tes enfants, ou neveux/nièces. C'est ce qui fait "la continuité", la nécessité de l'existence, de la transmission, qu'elle soit orale ou écrite... Désolée..j'ai été un peu longue!!!

Fr@n6 a dit…

Un très beau témoignage qui doit te toucher personnellement. Nous ne nous imaginons pas encore de l'impact d'un billet sur un blog. ici nous en avons la preuve. Ce qui est certain c'est que quelque chose est restée du travail accompli et de la reconnaissance !!

Bien @twa

Marie Christine a dit…

Bonsoir Patrick et vous tous,

J'ai envie de dire moi qui ne te connais qu'à travers le blog que je suis vraiment très fière pour toi. Imagine quand même ! S'entendre dire des commentaires d'une très haute valeur pour ton père. Soit très fier de lui car grâce à lui des humains ont pu vivre avec honneur et dignité. Je suis très touché comme si tu faisais partie de ma famille.
Merci Docteur pour votre témoignage.

Je t'embrasse et je vous souhaite une très bonne soirée.

Marie Christine

Takkou a dit…

Bonjour Patrick, je suis particulierement emu à la lecture du temoignage du Dr. Mouhib. Ceci est la preuve que les etres exceptionnels restent dans les memoires quoi qu'on fasse et quoi qu'en dise. Mes amities chaleureuses.

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

Bonjour, cergie,cerisette,fr@n6,marie Christine,takoo

Merci à tous de votre témoignage si sincère et qui me touche énormément
Je n’aurai jamais cru qu’un jour comme cela puisse exister
42 ans que je ne suis pas retourné à Midelt, mes souvenirs bien ancrés m’ont aidés à aimer et comprendre ce pays mais aussi mon père
Il y a 6 mois je décide d’écrire sur ce blog, mes quelques souvenirs de ce « Paysannat » (ferme d’état que mon père dirigeait au Maroc
Mes yeux d’enfants avaient bien compris que mon père s’était voué corps et âme pour ce pays, et cette région au climat si ingrat, que nous aimions plus que tout.
Mais plus la tache était difficile, plus il s’est obstiné et n’a retiré aucune richesse si ce n’est de savoir qu’il a accompli sur cette terre une œuvre qui lui survit
Il doit être fier le haut de ce que j’écris sur lui, et du témoignage posthume des anciens de Midelt qui l’ont gardé dans son cœur.
Mon éternel regret et de ne lui avoir jamais dit que j’étais fier de lui, et qu’il m’a aidé à traverser la vie avec toute la force qui m’a toujours animée et qui me vient de lui
DR Mouhib, jamais je ne vous remercierai assez pour cet instant merveilleux
Rendez vous l’année prochaine, et tant pis si la ferme est aujourd’hui en ruine, je vois que dans les cœurs et les âmes papa est toujours à Midelt

Claude a dit…

Un seul mot " MAGIQUE" !...
Claude

Marie Christine a dit…

Bonjour Patrick et vous tous,

Ne dis pas merci. Beaucoup de bonheur pour toi et de fierté pour ta famille.

Je t'embrasse très fort et bonne journée à tous

Marie Christine

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

oui claude de la magie sans trucage que des choses vraies et de l'emotion
merci de ta visite
patrick

delphinium a dit…

J'ai lu avec émotion ce dernier post. Il est incroyable qu'internet puisse ainsi créer des liens et en resserer d'autres. Et quel bel hommage à votre père. Un grand moment d'émotion, vraiment.
Moi qui ne retrouve plus vraiment mes marques sur les blogs ces temps-ci, je suis heureuse d'être venu sur le vôtre ce matin afin de m'imprégner de quelques ondes positives.
Meilleures salutations

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

Bonjour delphinium
On se tutoyait pas avant ? (Blog : pas a pas sur MC aussi tu connais)
Oui Internet est une chose merveilleuse
Un lecteur de blog marocains fait une recherche,
Trouve un blog sur Midelt (le miens)
S’intéresse à mon histoire
, fait une enquête
Et viens m'écrire ce que tu as lu
Ce n’est pas beau cela !!!
Un jour formidable, et plus que jamais je crois que
"Pas à pas se fait notre chemin"
Merci beaucoup de ton commentaire
Patrick

Fabrice a dit…

Bonjour Patrick,

Ce texte comme les propos qui le composent sont un réel hommage à ton papa. La sincérité et la générosité de ce témoignage honorent aussi son auteur.
Excellente journée à toi Patrick

Evelyss a dit…

Bonjour Patrick, je suis très émue également pour toi, et pour ce témoignage incroyable.
Comme j'aurais aimer combler ta joie en passant à Midelt et te rapporter les photos des pommiers et de la ferme de ton enfance.
Si j'avais effectué ce voyage avec mon chéri uniquement et en location voiture tu peux être sûre que j'y serais aller juste pour toi.
Nous étions à environ 8 heures de Midelt, je me suis renseignée. Il nous aurait fallu rester une semaine de plus.
Ma petite voisine part au Maroc cet été 3 semaines, elle doit traverser le pays,mais elle sait déjà que si elle passe à Midelt , elle doit me rapporter quelques images, alors Inch' Alla!
je t'embrasse.
Ps: Très gentil ce docteur!!!

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

bonjour evelyss
merci de ta grande solicitude
j'ai eu quelques photos de la ferme par le docteur mouhib,et comme il me l'a dit
"si un jour vous retournez a midelt prenez un sceau pour pleurer les larmes de votre corps"
je te souhaite un tres beau voyage
patrick

Evelyss a dit…

Bonjour Patrick,....heu... je suis déjà de retour!!!Je racontais justement ce voyage ;-))Très heureuse d'apprendre que tu as ENFIN les photos de la ferme de ton enfance!!Bises;-)

Vincent a dit…

bonsoir patrick
je pense que te dire que tu as dû être ému pas cet envoi, serait un poncif, mais je le dis quand même. Tu dois être très fier de ton père.