13 janvier 2007

L'insouciante jeunesse (episode 4)


Episode 4
1er jour à Mibladen,
Triste village que ce "bled" paumé au milieu de nul part, où personne n'y arrive ni en repart, un triste village minier, sans même des moineaux à chasser.
Fallait se faire virer pour retourner à Midelt, l'école devenait le chantage à mon adolescence, échange bonnes notes contre chasse, billard, pêche, ballades en 4x4 ect ...Il fallait faire vite.
Je compris rapidement que les élèves turbulents étaient écartés de l'école, et en plus ici point de Driss, la justice ce sera moi!
Il suffisait de provoquer une bagarre par jour, et à ce jeu-là, je me défendais.
Il se nommait Daniel, il était le plus fort de l'école, jamais il n'a su qu'il était le malheureux cobaye de ma funeste stratégie, en quelques minutes, après une futile provocation, il se retrouva dos au sol et demandait grâce.
Je récoltais ma première punition.
Chouette, je démarre fort!
"On ne peut plus le garder Monsieur Maurice, il se bat tous les jours ...............!"
Gagné! Il suffisait d'attendre un peu, je serai à nouveau chez moi à Middelt, je ferai la promesse que je travaillerai bien (quelques semaines) et le tour sera joué.
Mais c'était sans compter sur Vincent. Il arriva en cours d'année, son père mineur venait d'être muté, sa timidité ne dura que le temps d'attendre la récréation, il me provoqua.
Le bougre, en quelques secondes, c'est moi qui criait grâce dans le bac à sable!
Ainsi un inconnu venait de prendre le pouvoir, les gosses de l'école lui imploraient sa protection, qu'il acceptait contre quelques gateaux, bonbons, billes,
.......et en plus il s'enrichissait!
Moi, je terrorisais mais gratuitement! Il devint le héros.
Briseur de rêve!!!!!!!!!!
Ma stratégie venait d'avorter, je décidais la rebellion passive, "n'avoir que des mauvaises notes". Avec çà, je devrais retourner à Midelt, il n'y avait pas d'autres écoles à moins de 200 km.!!!!

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,



Et merci de tes passages réguliers.

Je suis en ce moment au Maroc, et j’ai peu de temps pour la correspondance, car je fais des circuits avec mon mari, berbère, mais Tamazight (mais je parle aussi un chouia imik imik tachelhit)

Quand je rentre chez moi en Europe, à la fin du mois, je prendrais le temps de t’écrire bien plus longtemps, car j’ai mis ton blog dans mes favoris.

Laaoun

Anonyme a dit…

Coucou
c'est très bien à lire et en même temps touchant, j'attend la suite avec impatience

bisous
la fleur

Anonyme a dit…

Cool, un vrais dur un bagarreur de première, j'en a fais l'expérience moi aussi dans ma jeunesse, mais dans une école de Narbonne. Pour les 4 épisodes on en fera certainement pas un film( je pense que l'on doit trouver déja des ressemblance avec des personne qui ont existé es comme ils disent) mais sa ma fait passer un bon moment.
Bravo, continu on c'est jamais peut être un jour...
@+...

Le 68HARD

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

bonjour la feur (et le loup)
je t'aui reconnu et tes commentaires sont toujours indulgents et sympathique
il y aura une suite mais plus tard
merci de ta visite
bises

mikano a dit…

Encore, encore, encore... J'veux savoir si t'as réussi à retourner chez toi...

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

salut mikano
je me disais quand meme elle tarde a mettre un com
serait elle en vacance?
est elle fachée?
que neni,voila mikano avec ses mots justes et bien ciblés
merci de ta visite
Pour la suite on va attendre un peu
pour ne pas lasser ceux qui n'aiment pas
Au debut à petite dose et puis on augmentera
merci

Anonyme a dit…

Bonjour Patrick, Toujours plongé dans tes épisodes...Tout cela ressemble une belle image jauni qu'on prend plaisir à regarder...j'attends la suite avec impatience...très belles photos en passant: quelle lumière! Et puis merci pour ce joli lien tout rose, je suis très touchée ;-)) Evelyss

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

Bonjour Evelyss
Si j'ai mis un lien avec ton site c'est pour y aller plus facilement pour moi, mais aussi et surtout pour le faire connaître (bien que je crois que ton site soit très lu)
Les photos ce sont les châteaux cathares de l'Aude
Quand à mon spot, très bonne image, oui ce sont mes souvenirs jaunis qui refond surface alors que je croyais avoir quasi tout oublié
Merci de ta visite

Anonyme a dit…

Salut Patrick,

ça fait plaisir de recevoir des messages sympas
de ta part. ça a l'air de creer une espece de
solidarite intercontinental. Je suis vraiment
touché par tes encouragements. Je reconnais que
c'est assez frustrant de ne pas trouver un com
pour ce qu'on ecrit, cepedant sois asuré que le
SOS lancé n'etait q'un canular. Disons que je
voulais provoquer mes bloggeurs de compatriotes
qui se sont laisser attirer par des trucs assez
futiles au depend de la vocation reel de la
blogosphere tunisienne : l'echange d'idee pour
pouvoir avancer.
Autrement, je voudrais te dire que ton article
sur 4 parties à propos de tes souvenirs ecoliers
est tres attachant. Je me demande si le lecteur
français qui n'a pas eu le privilege de vivre
dans l'un des pays de l'Afrique du Nord saura
saisir toute la sensibilté que se genre de
souvenirs peuvent vehiculer.
je ne peux que te dire bravo et de ne pas
t'arreter à quatre episodes.
A bientot et encore merci pour tes passages
frequents à mon blog.
Je te souhaite plein de randonnees et bon blog.
takkou
-----------------------------------------------------------------------------------