31 décembre 2010

Laurent, Rolland, Jacques, et les autres.......



Le défenseur de tous les « bouchers » de la terre et porteur de valises pour des terroristes, un ancien ministre des affaires étrangères, de gauche lié à de drôles « d’affaires », qui plus est ancien président du conseil constitutionnel, vont défendre, un président autoproclamé en cote d’ivoire
Ce n’est pas beau cela !!! Tous les démocrates de ce pays sont en cote d’ivoire.


Maintenant je ne me pose plus la question de savoir ou est la vérité, avec ces trois là elle est forcement en face


a bientot pour une autre "saute d'humeur"


http://info.sfr.fr/france/articles/dumas-et-verges-denoncent-l-ingerence-en-cote-d-ivoire,156206/

6 commentaires:

Thérèse a dit…

A chacun de redresser les petites choses à côté de chez nous... une par une.
Bonne année 2011 Patrick!

Pas a pas a dit…

bonne année therese que 2011 te soit tres favorable
amicalement

vince a dit…

Bonne et heureuse année et bonne santé à toi et à tous ceux que tu aime ainsi qu'à ton blog Patrick.
Continue de nous ouvrir l'esprit.

Je déplore le silence ou les manipulations souterraines du parti socialiste français dans l'affaire de la côte d'ivoire. La Ségo avait bien mis de l'huile sur le feu y a qq temps pour critiquer la politique Africaine de la France.
Giscard avait été largement critiqué pour son amitié avec Bokassa Ier.

Il semble même que le parti ait voté pour Gbagbo (qui n'a pas les mains très propre lui non plus). Y a qu'à voir son délégué à l'intronisation du "Nouveau Napoléon noir". Et maintenant Roland Dumas se prosterne devant lui. Je me demande quels sont les intérêts du PS là-bas!
Le raid des deux avocats des causes perdues ne sera hélas!! pas sans conséquences.

Tu sais Patrick, il faut bien avouer que la démocratie ne s'exporte pas et ne se maintient pas en claquant des doigts. Elle se crée au fils du temps, de l'évolution des esprits.

Je veux dire que les nations occidentales y sont parvenues en deux mil ans au prix de guerres et de révolutions. Au prix du sang versé.

Ca n'est pas politiquement correct ce que je vais dire, mais malgré ce qu'on reproche à la colonisation, parfois à juste titre, le système que "les mauvais blancs" avaient exporté la-bas avait l'avantage de maintenir une relative cohésion entre les tribus africaines sortant du moyen âge et se tiraient la bourre avant leur arrivée.
Oui-oui!!! il faut bien le dire et arrêter de culpabiliser. Et les peuplades y trouvaient bien leur compte : Du travail pour beaucoup, moins de famines, amélioration de la santé, moins de guerres tribales, puis arrêt du commerce humain... C'était le bon temps de colonies!!!
Y avait qu'à se laisser vivre.
Livrées à elles même elles ont dû franchir les deux mil ans que nous avions nous même franchi en une grosse centaine d'années. Tu te rends compte du bon en avant?

Dans les années 50/60 l'évolution de nos esprits a fait que "les colos" revenaient cher aux métropoles.

Les colons partis faut bien exploiter la population. c'est le plus violent et celui qui crie le plus fort qui remporte le pompon!

La démocratie, c'est triste à dire, elle se mérite. Elle ne sied pas aux anciennes colonies de l'occident
qu'elles soient d'Afrique noire ou sahélienne; d'Asie mineure ou d'Asie tout court. Elles sont pratiquement toutes dirigées par des dictateurs ou des régimes à poigne, des partis rétrogrades. Et lorsque ces régimes tombent c'est une autre dictature qui pointe son nez : celle d'une religion orthodoxe. Tu vois de laquelle je parle. Ou d'une mafia étatisée.

Veuille pardonne ce coup de gueule Patrick.

Pas a pas a dit…

bonjour vince
non seulement je n'ai pas a pardonner ce coup de gueule, mais en plus, je le trouve plein de bon sens
de la colonisation je retiens tes mots, je dirai que la decolonisation fut ratée
amicalment
merci de ton passage

vince a dit…

ouffffff!!!
merci j'ai eu peur.
je crois que si la décolonisation a été ratée c'est que la colonisation l'a aussi été. on a tracé des frontières artificielles sans tenir compte des ethnies et des barrières de langues.

Pas a pas a dit…

bonjour vince
bien entendu, aussi pour les frontieres, ce fut meme une heresie parfois comme en affrique noire
a+